Florence à un petit budget

Florence à un petit budget

Visiter Florence avec un petit budget n’est pas impossible et surtout non moins agréable ! Découvrez nos conseils sur les endroits, les événements et les opportunités à saisir.

Il faut savoir que le centre historique n’est pas énorme et que presque tous les lieux d’intérêt se rejoignent à pied ! Pour se rendre aux points panoramiques avec une vue sur la ville à couper le souffle ou bien pour se déplacer plus rapidement d’un coté à l’autre du centre-ville, utilisez le transport en commun Autolinee Toscane : le ticket à l’unité coûte € 1,50 valable 90 minutes. Pour monter à l’esplanade Michelangelo prenez le bus 12 ou 13, tandis que pour Fiesole il vous faut le 7.

Si vous aimez vous déplacer à vélo, à Florence vous trouverez Movi by Mobike, le plus grand service de partage en flotte libre au monde qui est présent aussi avec les vélos électriques, encore plus rapides. Avec ce système innovatif, on localise le vélo le plus proche, on le déverrouille grâce à l’appli (disponible sur App Store ou Google Play) et on peut l’utiliser pour le temps qu’on veut et à bon marché. En plus, il existe aussi un service de trottinettes électriques et de voitures en partage. Et n’oublions pas qu’il y a aussi des magasins, dont quelques-uns se trouvent près de la gâre, qui offrent un service traditionnel de location de vélos. Pour plus d’informations sur la mobilité à Florence, vous pouvez consulter notre site officiel FeelFlorence.it.

Un itinéraire à petit budget doit prendre absolument e considération les musées en accès libre. Pour commencer, sachez que soit les Musées d’État (parmi lesquels il y a les Offices, la Gallérie de l’Académie, le Palais Pitti) que les Musées Civiques (par exemple Palazzo Vecchio, Santa Maria Novella, Cappella Brancacci) sont gratuits pour tous les mineurs de 18 ans de toutes les nationalités et pour les personnes handicapées avec leur accompagnateur. Les jeunes entre 18 et 25 ans qui appartiennent à l’Union Européenne payent seulement 2€ dans tous les Musées d’État et obtiennent une réduction dans les Musées Civiques. Pendant la Semaine de la Culture (habituellement aux mois d’avril/mai et septembre/octobre) et les Journées Européennes du Patrimoine (septembre), les Musées d’État ouvrent gratuitement aux visiteurs. Consultez le site du Ministère de la Culture pour avoir le programme des ouvertures gratuites, où on peut trouver aussi les dates que chaque musée peut décider en autonomie d’après certains jours de fête. Par exemple, le 18 février, Palazzo Vecchio et les Chapelles Médicéennes offrent l’accès libre à tout le monde en mémoire de l’électrice palatine, Anna Maria Luisa, la dernière des Médicis, qui lia le patrimoine artistique entier à la Ville de Florence.  Le 24 juin est aussi une date spéciale, dédiée à Saint Jean le Baptiste, saint patron de la ville et on offre des gratuités aussi pendant cette journée. Pour ce qui concerne le Complexe du Dôme la date à mémoriser est le 8 septembre, pendant laquelle on célèbre la pose de la première pierre de la Cathédrale et à cette occasion, d’habitude, on peut visiter gratuitement un des monuments du complexe.

Une série de monuments sont gratuits pendant toute l’année. L’accès est toujours libre aux Villas Médicéennes (Petraia et Castello et d’autres encore), a Villa Corsini a Castello, aux « Cenacoli » (le réfectoire de quelques églises où on trouve des fresques représentant la cène, comme ceux de Sant’Apollonia, Andrea del Sarto, Ghirlandaio), au Parc Médicéen de Pratolino (ouvert habituellement à partir du mois d’avril jusqu’à octobre), aux cimetières monumentaux et aux musées suivants : Casa Siviero, Casa Martelli, Chiostro dello Scalzo, Sala del Perugino, Memoriale di Auschwitz, Museo del Ciclismo Gino Bartali, l’Officina Profumo Farmaceutica di Santa Maria Novella. Parmi les églises on peut visiter gratuitement : la Cathédrale, Santo Spirito, San Miniato al Monte, Santa Felicita, Santa Trinita, SS.Annunziata, S. Salvatore in Ognissanti, SS. Apostoli.

Par ailleurs, dans quelques églises un service de visites guidées gratuites est actif grâce aux guides volontaires de Ars et Fides. Pour toute information consultez leur site.

Si vous aimez les espaces verts, il y a des nombreuses opportunités pour vivre la ville en se baladant à l’air libre. Parmi les jardins gratuits les plus beaux nous vous suggérons le jardin de l’Horticulture à coté du jardin de Villa Fabbricotti et du jardin du Musée Stibbert, les trois à quelques pas du centre-ville. Aux deux côtés de l’esplanade Michelangelo, vous trouverez deux jardins : l’un toujours ouvert, celui des roses, très panoramique et décoré avec les belles sculptures de Folon, l’autre, ouvert habituellement depuis le 25 avril jusqu’à la fin de mai, c’est le jardin de l’iris, qui se montre dans toute sa beauté pendant la floraison. Beaucoup d’autres sont les espaces verts que Florence offre à ses visiteurs : pour plus d’informations regardez ici.

À Florence vous pouvez faire un en-cas de qualité et pas chers du tout : goûtez le bien connu lampredotto assaisonné avec sauce verte, dans un des nombreux kiosques de la ville. Dans les marchés historiques (San Lorenzo et Sant’Ambrogio) on peut manger une bonne nourriture traditionnelle avec un petit budget. Consultez notre article sur le street food.

Les opportunités pour toutes les bourses se repèrent aussi parmi les événements. La ville de Florence en est riche et les touristes peuvent toujours trouver quelque chose à faire sans dépenser beaucoup et parfois sans rien dépenser. Pensons aux concerts gratuits dans les places de la ville (à l’occasion de la nuit de Saint-Sylvestre ou pendant l’été) et même ailleurs : des concerts de chœurs italien et étrangers se tiennent d’habitude piazza della Signoria pendant l’été, l’orchestre de la Filarmonica Rossini se produit dans plusieurs occasions dans les places, et aussi dans les théâtres. O Flos Colende est un festival conçu par l’Opera du Dôme (les concerts se tiennent dans la Cathédrale ou dans le Baptistère), à réserver en avance sur le site du Dôme pour ne pas rater l’occasion. Il ne faut pas oublier les concerts du Conservatoire Cherubini, dont parfois quelques-uns sont gratuits ou pas chers. Pour ceux qui apprécient le chant grégorien, il y a les concerts du Chœur Viri Galilei en accès libre et dans des endroits uniques comme la Basilique de San Miniato al Monte ou l’église de Ognissanti. Enfin, le 10 Oût à l’occasion de la fête de San Lorenzo, à Florence on célèbre avec un concert et un dîner gratuit pour tout le monde (lasagnes et pastèque). Tous les événements sont publiés sur notre site internet et peuvent être trouvés avec des filtres de recherche.

Enfin, pendant la visite de Florence les touristes peuvent repérer de l’eau fraiche, sans et avec gaz, dans les « fontanelli » (distributeurs d'eau potable) disponibles dans la ville et ses périphéries ; le plus central se trouve piazza de la Signoria, sur le mur de Palazzo Vecchio, derrière la Fontaine de Neptune. Vous trouverez ici tous les fontanelli.

Si vous avez besoin d’un plan pour vous déplacer à Florence, demandez-la aux points d’informations touristique : les principaux se trouvent piazza della Stazione 4, via Cavour 1 et borgo Santa Croce 29/r. Vous y trouverez aussi de nombreuses brochures et nos conseils pour visiter. Le tout pour zéro euro !